18/04/2011

Under the moon, under pressure.

sanglier

J'ai à peine laissé Baba Yaga au fin fond de sa forêt que me revoilà sous d'autres ramages, toujours en compagnie de créatures pas très très sympathiques.
Mais poilues. Fortement poilues, même.
squirell

No time to let the paint goes dry : I have to rush to new forests. No Baba Yaga here, but some fearsome hairy beasts...


Et vous, ça va ? Nan, parce qu'ici, c'est un peu... comme ça...
Under pressure, awesome song but lousy way to spend a day.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire