25/09/2009

Le dégradé improbable et autres couleurs d'automne.

arthur


J'avais pris l'habitude de faire un croquis en couleur avant d'attaquer la gouache. C'était le cas pour cette illustration, qui devait être dans les bleus, avec un dégradé subtil (et élégant) vers un carmin profond.
C'est donc tout naturel que je me retrouve avec une image jaune/rose/orange/verte, avec un dégradé subtil (et élégant) du jaune pâle au gris-mauve.

Les couleurs bizarres ne sortent pas toutes de mes tubes de gouache (ouf), puisque Mon Arbre -ou plutôt l'arbre qui pousse devant ma fenêtre- a des fleurs d'automne dignes de Willy Wonka.

fleursbizarres

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire