10/01/2009

Pff... 2009 poulpes à peindre, ouais.



J'en suis aux tout derniers jours avec mes poulpes*  et mes mathématiques... Il me reste encore une montagne de tentacules et autres animaux à peinturlurer, et je commence doucement  à m'arracher les cheveux. D'ailleurs, ce ouikende sera sobrement intitulé "LE OUIKENDE DE L'ENFEEEER".
Pour vous faire partager cette expérience éblouissante, je mettrai en image, tout au long du ouikende, mon avancée dans ce travail. Sidérant, non ?
De toute façon, ça pèle dehors, alors bon.


*Vous avez vu ? Je n'arrête pas de parler de poulpes, mais je n'ai toujours pas montré la moindre tentacule... Gniak gniak gniak.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire